La découverte de l’Amérique constitue le plus grand voyage de l’être humain avant la conquête de la Lune.

On a longtemps cru que le peuplement du Nord du continent américain s’était fait par l’ouest, depuis l’Asie.
Mais un des composants de la carte d’identité génétique des Indiens d’Amérique n’est pas d’origine asiatique, mais européenne.
Christophe Colomb aurait été devancé par d’intrépides chasseurs 17 000 ans plus tôt.
Ce clan aurait fait le voyage à bord de canoës à travers les eaux glacées de l’Atlantique nord.
Cette thèse est renforcée par la découverte d’une présence humaine remontant à l’âge de pierre dans l’actuelle Pennsylvanie.