En 1961, Kennedy annonce l'intention des États-Unis d'envoyer un homme sur la Lune avant la fin de la décennie.

Cette bravade vise à démontrer, en pleine guerre froide, la supériorité technologique des Américains sur les Russes.
Vers la fin des années 1960, ces aspirations spatiales deviennent aussi une précieuse source de fierté et d'unité pour un peuple déchiré par la guerre du Viêt-Nam et les assassinats de plusieurs leaders, dont JFK lui-même.
"Notre nation doit s'engager à faire atterrir un homme sur la Lune et à le ramener sur la Terre sain et sauf avant la fin de la décennie (JF Kennedy, le 25 mai 1961)."